Bien digérer – Les combinaisons alimentaires

Chaque aliment est unique. Il est composé d’une combinaison d’éléments unique. Il a donc ses propres caractéristiques physiques, nutritionnelles et digestives. La façon dont il va être digéré puis assimilé par notre organisme est donc unique.

Un aliment bien digéré nous apporte bénéfice et santé. Mal digéré, il entraine une faiblesse de notre capacité digestive (agni) et à plus long terme des allergies alimentaires.

Le temps de digestion

Un point primordial pour que chaque aliment soit bien digéré par notre organisme est son temps de digestion. En effet, en respectant ce temps, l’aliment est correctement digéré, notre corps assimile les nutriments qui lui sont nécessaires et expulse le reste. Lorsqu’un aliment reste trop longtemps dans notre système digestif, il fermente. Cette fermentation provoque des gaz et des toxines : nous avons donc une sensation d’inconfort plus ou moins forte et des toxines s’installent dans notre organisme. Des troubles plus importants ou maladies peuvent apparaître à plus long terme.

eau0Céréales90 min
jus de fruits ou de légumes15-20 minLégumineuses90 min
Pastèque20 minOléagineux2-3h
Fruits (melon, oranges, ..)20-30 minProduits laitiers (lait-fromage)40 min – 2h
Autres fruits (pommes, cerises, …)40 min – 2hOeufs45 min
Légumes crus30-40 minPoissons30-60 min
Légumes cuits40-50 minViandes blanches1h30-2h30
Féculents60 minViandes rouges et porc3-5h
Temps de digestion indicatif des principales catégories d’aliments

Dans un bol alimentaire varié, c’est l’aliment ayant le temps de digestion le plus long qui dirige la digestion.

Par exemple, lorsque vous mangez des crudités (30-40 min), de la viande (3-5h), du fromage (2h) et fruits (30-40min), le bol alimentaire va rester 3 à 5h : les fruits et les crudités vont donc rester 6 fois plus de temps que nécessaire.

Les autres facteurs

D’autres facteurs rentrent en compte dans la bonne digestion des aliments :

  • La composition des aliments
  • Le mode de préparation (entiers, coupés, écrasés, mixés, …)
  • Le mode de cuisson (vapeur, au four, frit, …)
  • Si il s’agit de restes alimentaires
  • La chaleur des aliments à leur ingestion
  • L’effet non expliqués des aliments

Si vous consommez des plats préparés, il convient de prendre en compte l’ensemble des ingrédients, pour chacun de ces facteurs.

L’élément le plus important : vous !

Chacun est unique, votre capacité digestive aussi. Au delà de toutes nos spécificités telles qu’elles sont au moment de notre digestion, il est important de prendre en compte le « Satmya ». Il s’agit de notre héritage digestif.

Si depuis des générations, vous avez l’habitude de manger des quiches lorraines (oeufs, lait, crème, fromage, charcuterie : pour l’Ayurveda il s’agit d’une hérésie alimentaire ;-D), votre corps ainsi que ceux de vos ancêtres ont développé la capacité de digérer cela.

Il en va de même avec les aliments que vous avez appris à manger depuis votre enfance.

Il est également primordial de maintenir votre bonne capacité digestive, votre agni. Si vous avez un bon agni, il sera capable de pallier aux mauvaises combinaisons alimentaires (dans un certain seuil !). Un agni faible même avec une alimentation adaptée ne pourra pas bien digérer.

Alors que faire ?

Prenez soin de votre agni ! Mangez à heure régulière, lorsque vous avez faim, en quantité adaptée, en fonction de vos réels besoins (vos dosha notamment), buvez une tisane de gingembre, prenez les épices digestives correspondant à votre constitution, …

Privilégiez les repas simples, peu complexes.

Et le plus sur et le plus important : écoutez-vous ! Soyez à l’écoute de votre corps : vous envoie-t-il des signaux de confort ou d’inconfort lors de la digestion ? Ajouté à la conscience de ce que vous avez mangé, vous serez vite à même d’identifier les combinaisons alimentaires qui vous conviennent et celles à éviter.

J’invite toujours mes patients à tenir un petit journal de bord, un suivi alimentaire et des ressenti. Je l’utilise moi-même régulièrement.

Vous pouvez également vous référer aux principes de l’Ayurveda suivants. Je vous invite à privilégier votre ressenti.

Les principes de l’Ayurveda

L’Ayurveda prend en compte différents facteurs : le gout (rasa), l’énergie de première digestion (virya), l’effet post digestif (vipaka) et l’inexpliqué (prabhava).

Voici les combinaisons alimentaires à éviter :

  • Boissons ou aliments glacés, fruits crus : à consommer seuls (2-3h après les repas ou 20-30 min avant)
  • Solanacées (aubergines, poivrons, tomates, pommes de terre) / lait ou yaourts
  • Miel / ghee en quantité égale
  • Restes alimentaires / aliments frais
  • Céréales (ou sucres complexes) / oeufs, fruits, produits laitiers
  • Oeufs / viande rouge, poisson, lait, fromage
  • Produits laitiers / poissons, produits de la mer, fruits, oeufs, pain à levure, aliments acides
En conclusion

Ayez une alimentation adaptée à vos réels besoins. Peut-être pouvez-vous vous faire accompagné par un conseiller en Ayurveda au début. Il vous donnera les bases, ensuite vous serez à même d’être votre propre thérapeute !

Chouchoutez votre agni (capacité digestive)

Ecoutez vous !

Et faites vous plaisir ! Une mauvaise combinaison alimentaire de temps en temps n’a rien de dramatique. Le plus important en terme de digestion est d’être content de ce que nous avons mangé et serein par rapport à notre digestion.

Ateliers ligne

Des moments joyeux et conviviaux pour découvrir et approfondir l’Ayurveda.

Plus d’informations : https://hughesbaggio.fr/ateliers-en-ligne/programme-des-ateliers-en-ligne/

Laisser un commentaire