Préparer son huile de massage

Faire « craquer son huile »

Certains massages ayurvediques sont réalisés à l’huile chaude.

Une simple huile bio, issue d’une première pression à froid est la meilleure des huiles. Cette méthode d’extraction mécanique à température ambiante préserve les qualités et les principes actifs de l’huile.

Il convient de faire « craquer » votre huile afin de la rendre plus fluide et pénétrante.

Dans une grande casserole, versez votre huile et faites la chauffer à feu doux aux alentours des 100 °C. Veillez à ne pas dépasser le point de fumée, si cela est fait votre huile devient impropre.

Afin de savoir si la température est atteinte, « envoyez 2-3 gouttes d’eau dans l’huile (prenez garde aux éventuels éclaboussements !) Si la température est atteinte, l’eau va s’évaporer au contact de l’huile à 100°C en crépitant, « ça craque ».

Laissez tiédir votre huile avant de l’utiliser.

L’huile ainsi préparée se conserve à l’abri de la lumière et de l’humidité. Si vous constatez que votre huile n’est plus aussi fluide, vous pouvez renouveler l’opération 1 fois. Ensuite elle devient impropre.

Pensez à préparer votre huile dans un environnement calme, avec de la bienveillance et de la conscience dans votre action. Vous pouvez également placer une intention et mettre une musique harmonieuse ou chanter un mantra.

Choisissez votre huile en fonction de vos doshas et des objectifs thérapeutiques que vous recherchez.

  • L’huile de sésame convient pour Vata et Kapha
  • Pour Pitta, on préférera en hiver l’huile de sésame et un mélange d’huile de coco et d’huile d’olive pendant l’été.
  • Les autres huiles ou préparations ont des effets thérapeutiques puissants. Il convient de les utiliser en fonction, de manière spécifique et occasionnelle. Demandez conseil à un professionnel.

Laisser un commentaire